Distribution nationale·Distribution Rhône-Alpes·Overlooked

Nouveautés chez Baranowskiella ehnstromi (Ptiliidae)

B. ehnstromi est le plus petit coléoptère d’Europe, récemment revenu dans l’actualité entomologique (Coray et al. 2014, Schultheis et al. 2014, Dodelin et al. 2015).

Très discret, il se distribue en France sur la bordure Nord (Schultheis et al. 2014) et Est (Coray et al. 2014), dans les Vosges (Rose 2017), le sud du Jura et jusqu’aux Préalpes du nord où il est assez largement représenté (Dodelin et al. 2015 et liste ci-dessous). Nous en découvrons régulièrement de nouvelles localités et pouvons ainsi confirmer sa large présence dans les Préalpes et Alpes du Nord jusqu’en Ubaye, ainsi qu’aux abords de Lyon, en bord de Rhône (Rivoire 2016), et en Île-de-France, sur les bord de la Seine, dans la vallée de la Bassée et dans un Espace naturel sensible du nord de la Seine-et-Marne.

Baranowskiella ehnstromi.jpeg

Baranowskiella ehnstromi (B. Dodelin 2018)

La recherche de Baranowskiella se fait sur les carpophores de Phellinopsis conchata situés près du sol sur les troncs vivants ou morts ou à la face inférieure des bois de feuillus (surtout de saules), morts et demi-enterrés. L’espèce a une fois été trouvée sur Phellinus punctatus qui pousse plus volontiers sur noisetier (Andersen et al. 2003). L’examen régulier de ce champignon en France, n’a pour l’instant jamais donné de Baranowskiella. Tout les types de boisements, à la condition qu’ils renferment des saules vieux ou abimés et disposent d’une atmosphère très humide, peuvent être favorables. Une bonne loupe à main (x10) est nécessaire pour découvrir les adultes, longs de 0,46 mm. Lorsque les conditions sont sèches, chaque larve bouche son tube-terrier à l’aide de fibres fongiques, un peu sur le modèle des nids d’abeilles. Elles peuvent être découvertes en réalisant des coupes longitudinales des tubes fongiques.

Données de Baranowskiella ehnstromi Sörensson, 1997 (hors publications listées ci-dessous) :

  • Ain, Collonges, Marais de l’Etournel, 09.VI.2017, 4 adultes sur P. conchata, sur Salix mort debout, B. Dodelin leg.
  • —, Hauteville-Lompes, Les Cérarges, 04.XI.2018, 5 adultes sur P. conchata, sur Salix mort demi-enterré, B. Dodelin leg.
  • Alpes-de-Haute-Provence, haute vallée de l’Ubaye, nombreuses stations et individus, xx.xx.2016, B. Rivoire leg.
  • Côte-d’Or, Lusigny-sur-Ouche, vallon des sources de l’Ouche, 27.V.2018, sur tronc de Salix mort déraciné, Diam. 25 cm, sur P. conchata vivant, 6 adultes, B. Dodelin & R. Saurat leg.
  • Isère, Saint-Pierre-de-Chartreuse, Vallon de Valombré, 24.II.2016, sur branche morte au sol de Salix sp., Diam. 20 cm, sur P. conchata vivant, une 60e d’adultes (non récoltés), B. Dodelin leg.
  • —, Le Bourg-d’Oisans, ENS Marais de Vieille Morte, 02.VII.2015, sur branche morte au sol de Salix sp., Diam. 15 cm, sur P. conchata vivant, env. 40 adultes (non récoltés), B. Rivoire, M. & B. Dodelin leg.
  • —, Le Bourg-d’Oisans, La Danchère, 23.V.2019, sur branche morte au sol de Salix sp., Diam. 15 cm, sur P. conchata vivant, 2 individus rec., B. Dodelin, A.Michaud, J. Forêt, R. Vuillot leg.
  • —, Froges, juin 2015, 3 ex., R. Saurat leg.
  • —, Proveysieux, Route du Col de la Charmette, sept. 2015, R. Saurat leg.
  • Rhône, Crépieux-la-Pape, champ captant de Crépieux-Charmy, sur Populus alba et P. conchata, une station mais nombreux individus, xx.xx.2015, B. Rivoire leg.
  • Savoie, Beaufort, Les Marcots, 04.IX.1990, sur Salix sp., sur P. conchata vivant, 10 adultes, B. Rivoire leg.
  • —, Bellecombe-en-Bauges, Col de Bornette , 22.XII.2015, sur branche morte au sol de Salix sp., Diam. 30 cm, sur P. conchata vivant, env. 60 adultes (non récoltés), B. Dodelin leg.
  • —, Le Bourget-du-Lac, Domaine de Buttet, 09.IV.2016, sur tronc mort cassé au sol de Salix sp., Diam. 30 cm, sur P. conchata, 5 adultes (non récoltés), B. Dodelin, R. Saurat & A. Miquet leg.
  • —, Entremont-le-Vieux, La Plagne, 28.X.2017, 5 adultes, sur branche morte debout de Salix sp., Diam. 10 cm, sur P. conchata vivant., B. Dodelin leg.
  • —, Thoiry, Col des Prés, Chalets des Côtes Gueulet, 6.VI.2021, 2 adultes, sur branche morte de Salix caprea demi-enterrée, diam. 10 cm, sur P. conchata vivant, B. Dodelin leg.
  • Seine-et-Marne, Villiers-sur-Seine, 21.V.2015, sur Salix sp. vivant, Diam. 25 cm, sur P. conchata vivant, 2 adultes, B. Dodelin leg.
  • —, Villiers-sur-Seine, 21.V.2015, sur une souche morte de Salix sp., Diam. 15 cm, sur P. conchata vivant, env. 20 adultes (non récoltés), B. Dodelin leg.
  • —, Chalifert, ENS du Marais du Refuge, 19.VI.2015, sur P. conchata vivant, 5 adultes et larves, B. Dodelin & R. Saurat leg.

B. Dodelin, R. Saurat & B. Rivoire 2017, mise à jour 6.VI.2021.

Références

  • Andersen, J., Hanssen, O., Odegaard, F., 2003. Baranowskiella ehnstromi Sorensson, 1997 (Coleoptera, Ptiliidae), the smallest known beetle in Europe, recorded in Norway. Norwegian Journal of Entomology 50, 139–144.
  • Coray, A., Siede, D., 2014. Zur Verbreitung und Ökologie von Baranowskiella ehnstromi Sörensson, 1997 in Mittel- und Westeuropa (Coleoptera: Ptiliidae). Koleopterologische Rundschau 84, 55–73.
  • Dodelin, B., Rivoire, B., Saurat, R., 2015. Baranowskiella ehnstromi Sörensson, présent en France dans les Préalpes du nord et le sud du Jura (Coleoptera, Ptiliidae). Bulletin mensuel de la Société linnéenne de Lyon 84, 93–99.
  • Rivoire B. 2016. Inventaire mycologique des champignons aphyllophorales lignicoles du site de Crépieux Charmy, Crépieux la Pape, Rhône, France, année 2015. Rapport d’étude pour le CEN Rhône-Alpes, 35 pp.
  • Rose, O., 2017. Présence de Baranowskiella ehnstromi Sörensson, 1997 dans les Vosges et synthèse de sa distribution en France (Coleoptera, Ptiliidae). L’Entomologiste 73 (4): 269-272.
  • Schultheis, B., Gerend, R., Hermant, S., Colling, G., 2014. Baranowskiella ehnstromi Sörensson, 1997 (Coleoptera: Ptilidae) in Luxembourg – first published European record of a member of the tribe Nanosellini outside Scandinavia. Bulletin de la Société des Naturalistes du Luxembourg 115, 203–209.
DSCN3867
Phellinopsis conchata. Les adultes de Baranowskiella vivent dans les tubes du champignon

Une réflexion au sujet de « Nouveautés chez Baranowskiella ehnstromi (Ptiliidae) »

Les commentaires sont fermés.